Brik @ Brak

Journal Brik @ Brak

J4-09 Découverte : robotique Partie 2

Rédigé par Noé 1 commentaire

Les exosquelettes

Il existe deux sortes d'exosquelettes d'assistance d'effort :
Les exosquelettes mécaniques
       &
   Les exosquelettes motorisés

  Les exosquelettes sont des structures composées d'éléments mécaniques que l'on rajoute à notre squelette interne. Il donne à l'être humain le possédant des capacités physiques qu'il n'a pas ou plus. Depuis déjà quelques années, la médecine imagine des handicapés pouvant à nouveau se déplacer ou porter des charges qu'ils n'auraient pas pu soulever auparavant grâce à des exosquelettes. Les militaires, de leur côté, entrevoient des soldats futuristes possédant des exosquelettes qui les rendraient plus forts – des soldats surhumains.

   Maintenant, imaginez l'ouvrier qui n'a plus le droit de porter de lourdes charges parce qu'il en portait trop souvent et trop. Imaginez qu'il n'a plus le droit de porter plus de 2 ou 3 kilogrammes. Imaginez aussi que son travail lui demande de soulever des charges d'un poids supérieur à la limite indiquée par le docteur. Et puisqu'il ne peut pas le faire, que va-t-il lui arriver ? Il sera tout simplement licencié. C'est un problème parmi tant d'autres mais c'en est un tout de même.
L'entreprise française EXHAUSS qui, en 2013, est la première au monde à proposer plusieurs exosquelettes destinés aux ouvriers actuels. EXHAUSS a gagné le  prix de l'innovation du salon PREVENTICA Lyon 2013, qui était sur le thème de la sécurité au travail et de la prévention des troubles musculo-squelettiques (TMS).


   L'exosquelette est une orthèse, c'est-à-dire qu'il ne sert pas à remplacer un membre comme la prothèse, il recouvre les membres. L'exosquelette s'installe aisément sur le patient et n'est pas trop invasif. De plus, il ne nécessite pas le respect de conditions sanitaires spécifiques. Par contre, les réglages, la mise au point, la surveillance des programmes de rééducation ainsi que l'apprentissage de la mobilité se feront généralement avec des médecins et des kinésithérapeutes. Ces derniers pourront poser un diagnostique à distance.

   L'exosquelette peut aussi avoir une fonction d'amplification. Il pourra servir à amplifier plusieurs choses :
- La force (voir paragraphe sur « Talos »)
- La perception « classique » : acoustique (l'ouïe), gustative (le goût), optique (la vue), olfactive (l'odorat), haptique (le toucher).
                            « spécialisée » : infrarouge, ultraviolet, vision microscopique, vision lointaine, vision périphérique,…
 - Le guidage d'outils de travail et la précision des mouvements : pour la découpe, la perforation, le soudage, l'assemblage,…
-  etc …

Outre l'usage militaire et médical, l'exosquelette pourra servir dans d'autre domaines. En voici :
-Les pompiers. L'exosquelette permettra aux pompiers de porter de lourdes charges, telles du matériel de secours, des lances à incendie, des victimes, etc … Grâce à lui, les pompiers pourront aussi mieux circuler dans les lieux incendiés en cassant les portes par leur seule force amplifiée par l'exosquelette. De plus, les exosquelettes pourront être conçus spécialement pour un type d'intervention bien précis (avalanches, incendies forestiers ou non, etc … ). Les exosquelettes auront la possibilité d'avoir des capteurs, par exemple pour détecter une fuite de gaz.
-La police. L'exosquelette pourra permettre aux policiers d'avoir certaines options comme le blindage, la précision des tirs, la vitesse, la force,… qui permettent un travail plus efficace et moins fatigant. Ainsi, un policier muni d'un exosquelette résistera mieux aux assauts d'une personne équipée d'un exosquelette moins puissant ou d'une personne non équipée.
-Les ouvriers sur les chantiers. Comme je l'ai dit précédemment ( voir deuxième paragraphe en partant du haut ), EXHAUSS a confectionné des exosquelettes pour des ouvriers atteints de troubles musculo-squelettiques. Mais on peut aussi imaginer des exosquelettes pour les ouvriers non atteints par ces troubles pour qu'ils aient une meilleur précision et une force amplifiée. Ceci permettra de rendre les travaux plus rapides et précis.
-etc …

Berkeley Bionics et Lockheed Martin ont conçu l'exosquelette HULC. Il pèse 24 kilogrammes sans ses batteries Lithium-Polymère, permet de porter 90 kilogrammes sur le dos et d'aller à une vitesse de 6,2 kilomètres/heure maximum. Il a une autonomie de 20 kilomètres à 4,3 km/h. Il possède 4 degrés de liberté.

L'US Army (l'armé américaine) a dévoilé son projet d'armure de type exosquelette « Talos ». Ce serait une armure légère construite par 56 sociétés, 16 agences gouvernementales, 13 universités et 10 laboratoires nationaux à base de nanotechnologie. Elle rendrait les soldats surhumains.
Une équipe du MIT travaille sur une armure qui, quand on lui applique un champ magnétique ou une petite décharge électrique, durcie grâce à des fluides qui auraient cette capacité. Cette armure protégerait des balles en se durcissant à leur impact.
L'exosquelette pourra s'attacher aux bras et aux jambes. Il pourra considérablement augmenter la force du soldat grâce à un système hydraulique.
Le casque affichera des informations comme des cartes, des graphiques, des statistiques en temps réel,… Il sera équipé d'une vision nocturne.

Rédacteur en chef depuis la création de Brik@Brak (à laquelle j'ai contribué) en 2014, je suis maintenant le réalisateur et le monteur de toutes les vidéos de B@B. Je m'occupe également de la partie design du site. Toutes ces occupations font que je n'ai plus tellement le temps pour écrire des articles, mais ne vous inquiétez pas, j'en fais encore.

 

1 commentaire

#1  - laurent a dit :

Espérons qu'avec l'usine du futur, la france rattrape son retard en terme de robotique notamment de fabrication additive.

Répondre

Écrire un commentaire

Capcha
Entrez le code de l'image

Fil RSS des commentaires de cet article