Brik @ Brak

Journal Brik @ Brak

J4-14 Découverte : Mythologie 1

Rédigé par Noé Aucun commentaire

Mythologie Grecque

Encore une nouveauté du Journal Bric à Brac : vous découvrirez la mythologie grecque grâce à une série d'articles qui paraîtront sous forme d'épisodes.
Pour ce premier épisode, je vais commencer par vous énumérer et expliquer le rôle, l'histoire et le domaine de chacun  des Douze Dieux. Mais d'abord, nous allons voir ce que signifie le mot « Mythologie ».

Le mot Mythologie est un mot grec : mýthos signifiant « parole » et lógos « discours ». La mythologie regroupe plusieurs mythes liés à la culture ou à la religion d'un pays, d'une civilisation. Il existe des mythologies sur tous les continents. Citons-en quelques-unes :

La mythologie égyptienne ( Afrique )

La mythologie aztèque ( Amérique du Sud )

La mythologie japonaise ( Asie )

La mythologie aborigène ( Océanie )

La mythologie grecque ( Europe )

Maintenant, plongeons dans l'univers de la mythologie grecque qui fait le sujet de cet article. Plusieurs guerres opposant les Titans – les anciens dieux – et les Olympiens ébranlèrent la surface de la Terre. Les Titans perdirent et laissèrent place aux Douze Dieux. Ces derniers choisirent L'Olympe et son temple comme palais. En fait, les douze Dieux n'étaient pas tout seuls, ils étaient entourés de divinités d'une moins grande envergure.
Passons à la présentation des Douze Dieux.

ZEUS ou DIAS

L'ancien nom de ce dieu  est Zeus, mais le nom de Dias a pris le relais. C'est le « père des dieux et des hommes » et le dieu le plus célèbre de la mythologie grecque. Il est à l'origine de tous les phénomènes célestes, principalement la foudre, le tonnerre et l'éclair. D'innombrables surnoms et épithètes le qualifient. Il est le « père » de l'hospitalité dans la Grèce antique qui est soumise à des lois strictes. Enfant, il fut caché par sa mère. Adulte, il « vola » le pouvoir à Cronos, son père.

Zeus eut plusieurs femmes. La première d'entre elles fut Métis, une Océanide. Juste avant l'accouchement, Gaïa et Ouranos informèrent Zeus qu'un fils de Métis le remplacera. Alors, il avala Métis et de la tête de Zeus sortit Athéna.
La deuxième épouse de Zeus fut Dionè, déesse qui donna naissance à Aphrodite et Amphitrite.
La troisième fut Thémis, déesse de la justice. Les Heures, les Moires, Astrée et les Nymphes de  l'Éridan furent leurs descendants. Thémis serait aussi la mère de Prométhée.
La quatrième et sans doute la plus connue de ses conjointes légitimes est Héra, sa sœur jumelle. De leur alliance naquirent Arès (dieu de la guerre), Héphaïstos (dieu du Feu, des forges et des volcans – ‘‘Héphaistion’’ signifie ‘‘volcan’’ en grec), Hébée (déesse de l'éternelle jeunesse) et Ilithye (divinité de l'accouchement). Mais Héra ne supporte pas que Zeus tombe amoureux d'autres femmes et devient extrêmement jalouse.

HÉRA

Héra protège les femmes, le mariage et les enfants légitimes. Elle surveille aussi les accouchements, accompagnée de sa fille Ilithye.

Elle est toujours prise de jalousie quand Zeus conquiert éphémèrement une autre femme. Sa vengeance causa d'ailleurs bien des ennuis à Héraclès, qu'elle haïssait. Elle est originaire de l'île grecque de Samos et est sortie du ventre de son père Cronos. Son union avec Zeus se fit sur le mont Cithéron, où son promis se transforma en coucou et se cacha pour se protéger de la pluie. Elle est la mère d'Arès, Hébé, Ilithye et Héphaïstos qui naquit déformé suite à une grossesse difficile. Elle décida de s'en séparer et le poussa du bout du pied du mont Olympe. Il atterrit à Lemnos. Les habitant de l'île le recueillirent.


La suite dans le prochain journal …

Rédacteur en chef depuis la création de Brik@Brak (à laquelle j'ai contribué) en 2014, je suis maintenant le réalisateur et le monteur de toutes les vidéos de B@B. Je m'occupe également de la partie design du site. Toutes ces occupations font que je n'ai plus tellement le temps pour écrire des articles, mais ne vous inquiétez pas, j'en fais encore.

 

Écrire un commentaire

Capcha
Entrez le code de l'image

Fil RSS des commentaires de cet article