Brik @ Brak

Journal Brik @ Brak

B@B #92 - Interviews d'auteurs/illustrateurs : Jack - N. Nhu - M.-T. Fischer - M. Weyl - J. Fortier

Rédigé par Brik@Brak 6 commentaires

Propos recueillis par Noé, Alexis et Jean à la fin.

Bonjour à tous !
Fin novembre, à l'occasion du 27e Salon du Livre de Colmar en Alsace, un festival assez important, nous sommes allés poser des questions aux auteurs/dessinateurs.

Affiche du salon du livre

 

Jack Koch.
Ancien instituteur sur lequel nous avions déjà fait un article, et plus particulièrement sur ses bandes dessinées  "Danger École".

B@B : Comment vous êtes-vous lancé dans Danger école ? Et surtout, pourquoi avez-vous décidé de quitter l'enseignement ?
Jack Koch : Je dessine depuis tout petit. J'ai fait 25 ans d'enseignement, mais il y a un moment où l'on ne peut plus faire deux métiers à la fois ! J'ai donc du choisir entre instit' et le dessin.

B@B : Quelle technique utilisez-vous pour le dessin ?
J.K. : J'utilise d'abord le crayon de papier pour faire les formes générales. Puis je prends un feutre noir pour repasser sur les contours. Pour les couleurs, j'ai des feutres spéciaux. Ils s'apparentent beaucoup à des feutres à alcool mais n'en sont pas. C'est des COPIC, une marque japonaise, beaucoup utilisés pour les mangas... mais je fais pas du tout des mangas, moi ! Là sur le salon, j'ai des feutres gris de différentes tonalités, parce que je ne peux pas emporter plein de couleurs.

 


Nathalie Nhu.
Elle aussi est déjà passée dans Brik@Brak. Et bien sûr, il fallait lui faire un petit coucou.

B@B : Quelle sont vos nouveautés ?
Nathalie Nhu : J'ai le Portail Blanc, qui est un roman. C'est l'histoire d'une ado de 13 ans qui s'appelle Mystic, qui se questionne beaucoup sur la vie. Bien sûr, il va lui arriver plein de mésaventures. J'ai aussi un album jeunesse, qui s'appelle Brindille. Il a été illustré par Louise Gigant. Il y en a donc vraiment pour tous les goûts cette année : un roman et un album jeunesse.

B@B : Vous ont-elles apporté quelque chose de nouveau ?
N.N. : Mes romans sont toujours assez durs, et ils traitent des choses de la vie. J'y mets mes tripes ! Les romans, ça puise vraiment toute mon énergie. Heureusement, je fais les albums jeunesse qui m'apportent un équilibre. Ça a été un vrai défi de faire les deux dans une année.

 


Marie-Thérèse Fischer.
Historienne, elle est à l'origine d'une série de BD en 12 tomes sur sa région, l'Alsace.

B@B : Comment vous est venue cette idée ?
Marie-Thérèse Fischer : Pour commencer, je suis historienne en Alsace et j'avais déjà écrit des livres avant cette série. J'ai fait cette bande dessinée parce qu'un éditeur me l'a demandé. Un jour, j'ai vu une BD sur la Bretagne en 10 tomes. Mon éditeur m'a alors proposé de faire pareil pour l'Alsace. Je lui ai tout de suite répondu que je n'arriverai pas à faire quelque chose en 10 tomes, j'en ai besoin de 12.

B@B : Comment avez-vous eu les informations nécessaires pour vos BD ?
M-T. F. : Ça fait 45 ans que je fais des recherches historiques en Alsace. Je me suis donc basée sur ce que j'avais déjà trouvé. Mais la BD et le livre, ce n'est pas la même chose. Dans une BD, il faut illustrer chaque information. J'ai du collectionner des images, des photos de statues, de tableaux, de bâtiments. Parce qu'une maison du 10e  siècle, ce n'est pas pareil qu'une maison du 18e siècle. De même, une maison du Sundgau, ce n'est pas pareil qu'une maison du Nord de l'Alsace. Je me suis donc beaucoup déplacée et je prenais des photos de tout et partout. Il fallait que je décrive chaque case, comment untel est habillé, etc. C'était la difficulté par rapport à ce que je fais habituellement.

 


Maryline Weyl.
Dessinatrice, elle nous plonge dans son univers rempli de féérie, de fantastique et de mystère.

B@B : Où puisez-vous votre inspiration ?
Maryline Weyl : Je regarde beaucoup le cinéma fantastique et les films d'horreur.

B@B : Quelle est votre création préférée ?
M.W. : Toutes. Chacune a son propre univers.

 


Jacques Fortier.
Alsacien, il écrit des romans policiers sur sa région.

B@B : Où puisez-vous votre inspiration ?
Jacques Fortier : Je fais des romans policiers historiques: ça veut tout dire. Je puise mon inspiration d'abord dans l'histoire de l'Alsace. Puis dans mon crâne et chez les gens. J'observe beaucoup.

B@B : Quelle est votre création préférée ?
J.F. : Ma prochaine ! C'est toujours pour écrire mon prochain livre que je suis le plus enthousiasmé !

 


Le mot de la fin

Nous remercions chaleureusement tous ces auteurs/illustrateurs d'avoir pris le temps de répondre à nos questions.

 

Sources images :

htpp://salon-du-livre-colmar.com

http://dangerecole.blogspot.fr/

Nathalie Nhu (source personnelle) - https://nathalienhu.wordpress.com/

http://www.fnac.com/

http://www.babelio.com

http://www.marylineweyl.com/

Si tu lis ceci, c'est sans doute que c'est une vidéo là-haut (il y a 92,38% de chance que ce soit ça)...

Bah c'est tout ce qu'on a à te dire...

Ah non : abonne-toi !

 

6 commentaires

#1  - GibGas a dit :

Super vos interviews. Ils sont même trop courts. On aurait aimer en savoir plus...
je connais la série sur l'histoire en Alsace et je l'ai trouvé passionnante.
GibGas, alias GéGé, ou GG, ou G.G.

Répondre
#2  - Nathalie Nhu a dit :

Bravo à mes journalistes en herbe préférés pour cet article. C'est toujours super ce que vous faites.
Vous êtes toujours au rendez-vous du salon du livre.
A l'année prochaine j'espère.
Et je vous souhaite de très bonnes fêtes

Avec toute mon amitié Nathalie NHU

Répondre
#3  - Nestor&Co a dit :

Super article ! Les interviews sont assez courtes, comme le dit GibGas.
J'adore votre journal, continuez à faire des interviews, mais j'espère un peu plus longues !

Répondre
#4  - Mathys a dit :

Les Carbonara !!!!!

Répondre
#5  - Noé a dit :

Quoi ?

Répondre
#6  - Mathys a dit :

C'est un super livre !!!!!! Je l'ai adoré !!!!!!

Répondre

Écrire un commentaire

Capcha
Entrez le code de l'image

Fil RSS des commentaires de cet article