Brik @ Brak

Journal Brik @ Brak

B@B#39 - Lefart : Le chat de la mère Moileau

Rédigé par Alexis 2 commentaires

Le chat de la mère Moileau

Je filais à toute vitesse vers le château. Un homme était devant l'entrée du sous-sol du château. Je me présentai :
« Inspecteur Lefart, j'enquête sur la mort de deux personnes. Je vous demande de me laisser passer.
- Vindiou, c'est-y qu'j'peux pô l'faire. C'est contre l'patron.
- Je vous ordonne de me laisser passer !
- C'est qu'c'est un sacré labyrinthe, là d'dans. J’accepte, mais que si j'vous accompagne, mon vieux ! 
- Bon. D'accord. J'aurai peut-être besoin de vous.
- J'passe d'vant»
Nous descendîmes.
« Faites attention où qu'vous mettez les pieds ! C'est qu'c'est pas très propre ici. Bon. Là y faut tourner à gauche. On continue … Voilà. On va arriver devant la porte, qu'on n'peut ouvrir qu'avec le chat légend … »
Sans finir sa phrase, le pauvre homme tomba par terre, touché par une balle. Le conservateur sortit de l'ombre, un pistolet silencieux à la main.
« Ah ! Lefart. Je suppose que c'est vous ?
- En effet.
- Vous arrivez trop tard. Comme vous le constatez, la porte est ouverte. En effet, j'ai volé le contenu du coffre.
- Et qu'allez-vous faire maintenant ?
- Heureusement pour vous, je ne vais pas vous tuer.
- Ah oui ?
Le conservateur s'approche.
- Je vais peut-être vous faire un peu mal, Lefart ! »
Tout d'un coup, je reçus un gros coup derrière la tête. Je m'effondrai au sol, assommé.

En me réveillant, j'étais seul, dans la cave du château, plus précisément dans un huis clos.
« Il m'a enfermé ici. Il faut que je trouve un moyen de partir. Déjà, ouvrir cette porte. N'y aurait-il pas un interrupteur pas loin ? Je n'en ai pas l'impression. »
Au coin de la pièce, je vis un squelette de chevalier. Je m'assis sur une chaise en pierre. Une idée me traversa l'esprit. Je démontai la chaise et trouvai un petit bouton. J'appuyai dessus: la porte s'ouvrit.
« C'était si simple que ça ! »
Je me mis à faire le chemin inverse du labyrinthe, et arrivai au rez-de-chaussée. Mais le conservateur, lui, avait disparu. On le retrouva plus tard, mort, d'une cause inexpliquée. Le contenu du coffre, lui, ne fut jamais retrouvé.

Rédacteur en chef depuis le début de l'aventure du journal, je suis plein de curiosité que j'aime vous faire partager.

Les tops et les "le Saviez-vous ?" sont mes articles les plus fréquents, mais il m'arrive d'écrire des articles sur un sujet précis.

 

2 commentaires

#1  - Koko a dit :

J'adore les histoires de inspecteur Lefart !!!
Continuez comme ça !

Répondre
#2  - lard a dit :

Il est trop mignon le chat !!!!!

Répondre

Écrire un commentaire

Capcha
Entrez le code de l'image

Fil RSS des commentaires de cet article